022 310 22 92
Jui 11 Écrit par 

Médecine des actes

La médecine des actes | Genève

La médecine des actes, c'est la nourriture de l'Âme, en polarité avec la nourriture du corps dans une diététique affinée, pour nourrir une Médecine Globale - corps -âme - esprit.

Conception

La médecine des actes est une psychothérapie qui donne un sens à la vie.
"Soyez bien dans votre tête jusqu'à 80 ans et plus !"
L'enjeu est l'Homme total, avec son être unique. Le Je Jungien, avec notre être de lumière, s'exprime dans la triade: Voir, Pardonner, Poser l'acte réconciliateur.
Ce pardon permet au petit enfant en nous, qui souffre, en détresse dans un désert affectif d'être nourri et d'exprimer ce que dit Don Quichotte. "Il faut garder dans sa main, la main de l'enfant que l'on a été."
Et le parent que nous sommes, nourrit cette intériorité abimée qui est la nôtre, dans un tandem enfin réconcilié.
Cet Acte de réconciliation permet d'être créateur et de profiter de sa vie, et de nourrir un monde fraternel fait d'échanges et de partages. C'est à dire, parvenir à cette imperfection heureuse et libératrice acceptée, dans une paix reconquise en conscience.
Aucune guérison n'est complète, dit le psychiatre Edouard Zarifian, si ne s'instaure pas entre le malade, ses proches, et le médecin, une relation humaine particulière, véritable alchimie fondée sur le pouvoir de la parole.
Pratique la méthode Kousmine en y associant l'assiette "du haut": le cerveau et ses pensées répétitives, à l'assiette "du bas", la nutrition et la chrononutrition. Afin de réconcilier ses deux cerveaux, la tête et le ventre, en reprenant contact avec l'enfant intérieur, clé de notre animus-anima, qui met en phase nos deux cerveaux.

Elle procède d'un abord psychothérapeutique, qui donne un sens à la maladie. L'enjeu est l'homme total, avec son être unique. L'acte serait comme un médicament homéopathique, psychique et symbolique, fait pour décrisper l'inconscient et permettre au “Moi FREUDIEN” d'accoucher du “JE JUNGIEN”.
Le moi Freudien, avec notre personnalité égotique perdue dans l'Avoir et le faire, emprisonné dans les deux prisons du “Il faut” et “Je dois”, s'exprime par la répétition de la triade : “IGNORER - JUGER - SÉPARER”.

Le “JE JUNGIEN”, avec notre être de lumière, s'exprime dans la triade : “VOIR - PARDONNER - POSER L'ACTE DE RÉCONCILIATION
Ce pardon permet au petit enfant en nous, qui souffre, en détresse dans un désert affectif, d'être nourri et d'exprimer ce que dit Don Quichotte, de Cervantès :

“Il faut garder dans sa main, la main de l'enfant qu'on a été”

Et le parent que nous sommes nourrit cette intériorité abimée qui est la nôtre, dans un tandem enfin réconcilié, par une rencontre en vérité, d'un petit désespéré de sa misère, pour l'aimer à l'infini ; la fin d'une chute heureuse, refondation d'une nouvelle alliance.
Cet acte de réconciliation permet d'être créateur et de profiter de sa vie ; et de nourrir un monde fraternel fait d'échange et de partage… C'est-à-dire parvenir à l'imperfection heureuse et librement acceptée… dans une paix reconquise en conscience.
Le psychiatre Boris CYRULNIK parle de la réconciliation entre les deux parties du moi divisé, ce merveilleux malheur… Le moi socialement accepté, l'égo pulsionnel de la névrose sexuelle freudienne, tolère enfin le moi secret non racontable, clé de notre animus-anima ; retournement amoureux amenant au moi-JE ; sentiment cohérent de soi, cavalier sur sa monture, éclairé par les archétypes…

Le psychiatre Edouard ZAFFIRAN affirme qu'aucune guérison n'est complète, si ne s'instaure entre le malade ses proches et le médecin, une relation humaine particulière, véritable alchimie, fondée sur le pouvoir de la parole…

1994 Dernière modification le mardi, 26 juillet 2016 20:02
Alain BOITOUZET

Docteur Alain BOITOUZET, médecin anthroposophe et homéopathe à Genève.

Site internet : www.medecine-de-vie.ch

Prendre rendez-vous !

Veuillez indiquer la date à laquelle vous souhaitez un rendez-vous. INSCRIRE VOTRE MOBILE pour vous que nous puissions confirmer une date.

5 + 12 = ?

La médecine est un art plus qu'une science

Né le 24 Mai 1952 à Dijon, le docteur Boitouzet a finalisé ses études de médecine à travers sa thèse sur le rhinencéphale et les états modifiés de conscience sous méditation. Il s'intéresse très vite aux médecines d'énergie, les médecines de la vie, dans une vision préventive avec pour objectif de renforcer notre terrain biologique et éviter la maladie.

Docteur Alain BOITOUZET"La médecine est un art plus qu'une science. Elle demande un rapport singulier du médecin à son patient. En conséquence, il ne sera répondu ni par courrier ni par téléphone à des questions médicales. Ces questions seront réglées dans un acte de médecine générale globale, au cours d'un face à face de tradition orale, permettant à la clinique d'être reine et à l'institution de s'exprimer pour le bien du patient. Merci d'apporter votre dossier médical à chaque consulation. L'administratif sera réglé à la fin de la consultation comme un accessoire à remettre à sa juste place. "

 

En savoir plus...

Newsletter

Contact

mapAvenue du Maille 5 | CH - 1205 GENÈVE

map022 310 22 92

Nous suivre